dolpi »

dolpi

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Doudou Masta : Un héraut* très discret

Vendredi, 12 Octobre, 2012
Logo

Doucement mais sûrement, le rappeur Doudou Masta poursuit un parcours artistique avec la sérénité comme bâton de pèlerin, et la mémoire comme bagage. Prêtant sa voix aux plus grosses productions cinématographiques, Doudou Masta est devenu en cours de route un acteur confirmé, qui sait s’engager. Discrètement…

Mémoire d’éléphant ? « Mieux vaut savoir ce que l’on était, et ce que l’on est, pour savoir ce que l’on va devenir. » D’hier à demain, Doudou Masta fait partie de ces créatifs qui savent faire de leur présent, un cadeau éternel. Voilà un combattant qui a su construire un chemin où la qualité et la persévérance sont devenues ses marques de fabrique. Mais au milieu de cette jungle médiatique, comment s’engage-t-on dans le domaine culturel ?

 

Télévision : « Monsieur Différences » n’est pas Monsieur Miracle

Vendredi, 12 Octobre, 2012
Logo

Olivier Harland, le « Monsieur Différences » de France Télévisions, l’a constaté : l’industrie audiovisuelle évolue. A Cannes, au prime time, en coulisses, les initiatives pour rendre la télé plus diverse se multiplient. Lentement. Trop lentement…

La mission de « Monsieur Différences » du groupe France Télévisions ? « Réunir les différences à l’antenne ». Il y a deux écoles. La méthode anglaise consiste à montrer les différences… à minuit. L’autre est de dire qu’il n’y a pas de différences. Olivier Harland a opté pour : « les noyer dans les programmes ». Mais est-ce du bluff, du vent, de l’esbroufe ? Dans quelle mesure peut-on réellement parler d’évolution positive ?

 

Contraindre les lycées et responsabiliser les entreprises: La CFDT y est favorable

Vendredi, 18 Mai, 2012
Logo

Laurent Berger, le secrétaire adjoint à la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT) se dit favorable comme la Fédération Nationale des Maisons Des Potes (FNMDP) à contraindre les lycées à trouver des stages aux élèves, en responsabilisant les lycées et les entreprises. L’héritier de François Chérèque à la conduite de la centrale se prononce aussi pour une part plus grande faite au monde associatif au sein des établissements scolaires.

 

 

Dolpi : Autour de l’accès aux stages, que penser des propositions des différents candidats à la présidentielle sur le sujet ? :

Lettre ouverte aux Entreprises

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

En faveur des élèves des lycées professionnels, le dispositif SOS Stage est une solution contre les discriminations et pour l’émancipation de ces élèves. Mais cette plateforme internet, qui lie d’un côté les élèves et de l’autre les entreprises, malgré toute son ingéniosité inhérente, sa modernité pertinente, ou son coaching dynamisant, vous l’aurez compris, ce dispositif ne peut atteindre son but sans votre appui. Si les entreprises ne veulent plus transmettre leur savoir, leurs compétences, leurs expériences, alors ce n’est pas seulement une crise financière et économique que nous essuyons, mais c’est aussi une crise morale et suicidaire. En adhérant à l’Action SOS Stage, les entreprises vont plus loin qu’éviter un procès pour manque de diversité, ces entreprises vont plus loin encore que montrer leur citoyenneté --- ces entreprises en adhérant à SOS Stage s’inscrivent dans une logique de progrès et de prospérité. Une logique gagnant-gagnant.

Gagnant pour l’élève (et toute l’équipe enseignante), et gagnant pour l’entreprise. Quand un élève s’inscrit sur le site, son objectif est de trouver sa future entreprise partenaire, qui elle-même s’est inscrite au préalable sur la plateforme.

Les Premiers Dynamiseurs

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

Camille et Mfamara ont été les 1ers « Dynamiseurs » de l’Action SOS Stage, jeunes, réactifs, et… dynamiques.

 

 

 

« On a pu apporter notre contribution au projet ». Camille Keita et Mfamara Sané ont fait bien plus que ça. Au cours de leur mission au sein de la Fédération des Maisons des potes, ces  étudiants au sourire lumineux ont été les premiers dynamiseurs de l’Action SOS Stage. « Motiver les lycéens, leur redonner confiance, les conseiller… » voilà ce qu’ils ont fait 6 mois durant, au lycée Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel (95).


De Nouveaux lycées, De nouveaux Horizons

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

En Région Parisienne, l’Action SOS Stage bénéficie déjà à deux lycées, et trois autres toquent à la porte. Sans compter l’extension nationale.

C’est bientôt l’avalanche ! Le nombre de lycées qui bénéficient de l’Action SOS Stage grandit. Essentiellement dans la région parisienne, mais pas seulement. Après Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel, le lycée pilote (voir page 8), puis le lycée Jules Verne de Sartrouville (voir page 9), c’est au tour de trois autres lycées de venir grossir le rang des pionniers (voir carte en-dessous). « L’Année zéro » a déjà commencé pour le lycée Nicolas Ledoux de Pavillons-Sous-Bois (spécialisé en construction, entretien du patrimoine, menuiserie…).

Villiers-le-bel : Parole de proviseur

Mardi, 27 Mars, 2012
Logo

Madame Pailhé, la nouvelle proviseure adjoint de Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel (95), premier lycée à avoir signé pour SOS Stage, est sur la même longueur d’ondes que cet outil d’émancipation.

« J’aime pas être dépendante d’un téléphone, c’est pour ça que vous me voyez courir partout ! » Madame Pailhé comme un « chef d’entreprise mais qui n’a pas d’objectif productif », use de son énergie dans tous les couloirs. La nouvelle proviseure adjoint du lycée pro de Villiers-le-Bel (menuiserie, métallurgie, installation sanitaire et thermique…), entretient le lien entre ses élèves et l’outil crée par la Fédération Nationale des Maisons des Potes.

 

Les Arbres, les Femmes et mes larmes se souviendront de toi, Wangari

Lundi, 26 Décembre, 2011
Logo

 

La lauréate du Prix Nobel de la Paix 2004 est décédée le 25 septembre 2011. La détermination de Wangari Muta Maathai, militante écologiste kenyane, fait d’elle une parente de Gandhi et de Mandela. 


Gandhi avait une fille, et elle s’appelait Wangari Muta Maathai. Mandela avait une sœur, et elle s’appelait Wangari Muta Maathai. Et si j’étais l’émancipation des femmes, le développement durable, et l’écologie politique, alors tu serais ma mère et tu t’appellerais… Wangari Muta Maathai.

 

L’institutionnalisation a-t-elle sauvé le Planning Familial ?

Lundi, 26 Décembre, 2011
Logo

 

Je ne savais même pas que le Planning Familial avait été un mouvement d’éducation populaire –avant. Je croyais que c’était une excroissance de l’Etat, voilà tout, une succursale. J’étais loin d’imaginer que ça avait été, et est toujours le principal exemple d’une association d’éducation populaire… devenue une véritable institution. Mais était-ce nécessaire ?

 

(crédit photo : CLN)

 

Un bulletin trimestriel du Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF), publié en 1961 évoquait clairement l’adversaire : « l’ignorance des familles et des couples au regard de la procréation ». Ce genre de combat est comme tous les autres combats humanistes : il se gagne dans le mouvement. En avançant. Sans jamais s’arrêter. Un peu comme dans la citation célèbre : « la révolution, c’est comme une bicyclette, quand elle n’avance pas, elle tombe ».

Dormir dehors à rêve ouvert

Lundi, 26 Décembre, 2011
Logo

 

Il ne suffit pas d’avoir l’Abbé Pierre comme « protecteur » pour oser l’ouvrir. Il faut déjà avoir la foi d’un militant comme Gérard Racinne qui, pour sauver la vie d’un démuni, a menacé de dormir dehors.

 

(crédit photo : Emmaüs France)

Est-il plus simple de venir en aide aux autres quand on a l’Abbé Pierre comme soutien ? Voilà la question que je me suis posé. Je voulais savoir s’il était plus simple de se faire entendre quand on appartenait à une des composantes de la galaxie créée par l’Abbé Pierre. C’est-à-dire, puisqu’on serait symboliquement protégé par le parapluie made in Abbé Pierre, alors on pourrait affronter les injustices du monde et parvenir à les régler sans encombre. En fait, c’est tout le contraire. La réponse est ailleurs parce qu’ici ce n’est pas la bonne question.