Marc Cheb Sun »

Marc Cheb Sun

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

L’intégration c’est réciproque !

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°33, été 1998

Interview de l'imam Soheib Bencheikh

 

Vous insistez dans votre livre sur la non reconnaissance de l’islam en France, et sur les différents problèmes que cela engendre.

Femme en cavale

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°28, Décembre 1997

« Je passais mes journées à regarder les tours de la cité par la fenêtre et je n’avais plus assez de larmes pour pleurer. Quand il rentrait le soir, il était souvent violent parce que je n’étais pas reconnaissante de ce qu’il avait fait pour moi. »

Raja, 28 ans, Aubervilliers : « On parle beaucoup de la condition des femmes dans les pays arabes et plus généralement en Afrique, c’est bien, il faut en parler mais, moi, je voudrais témoigner de ma vie, des violences faite à une femme arabe, sauf que mon mari, ou du moins celui qui avait promis de m’épouser, lui, est bien français. Je l’ai rencontré au Maroc, il y a quatre ans. Lorsque nous étions là-bas, tout était très bien, ça ressemblait à une his-toire d’amour.