Eric Xevoron »

Eric Xevoron

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

La Rochelle : Discrimination avérée, justice pas pressée

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°62, Juin 2001

La SA HLM Foyer de la Charente Maritime gère quatre mille sept cents logements, c'est-à-dire environ quinze mille personnes, principalement à la Rochelle. Cet organisme implanté dans la ville des radicaux de gauche était géré jusqu'en 1998 par Delacoste-Lareymondie, père puis fils. Le père était ancien chef de cabinet du général Salan à Alger et président de l'association des intégristes catholiques proche de Monseigneur Lefêvre. Le fils, successeur, a depuis son licenciement pris la direction de l'office HLM de la mairie FN de Toulon. 


Le 11 avril 1998, le scandale de la discrimination et du fichage illégal des personnes à risques par cet organisme était rendu public dans le journal Sud Ouest. Une note interne confidentielle, signée par le chargé de clientèle Jean-Paul Charbonneau et adressée au directeur, Delacoste-Lareymondie, est publiée. Datée du 7 février 1997, elle met en place le scoring, questionnaire à points.