néo-fascitstes »

néo-fascitstes

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

L’Extrême droite d’aujourd’hui est la même qu’hier

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Depuis janvier 2011, l'extrême droite est représentée en France par Marine Le Pen. Historiquement, le FN, parti d'extrême droite française, est le rassemblement de royalistes, des nationalistes, catholiques intégristes et de néo-fascistes. 


Aujourd’hui, il est difficile de croire aux discours sur les valeurs républicaines de la présidente du Front National Marine Le Pen au vu du passif de ce parti. Marine Le Pen bénéficie d’une image lisse et policée contrairement à son père. Ainsi, la présidente du FN veut faire un OPA sur la droite classique et ses électeurs pour à terme ouvrir les portes du pouvoir et « d’engager la grande entreprise de recon- naissance sans laquelle la France peut disparaître ».