instituteur »

instituteur

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

L'enseignement malien dérive sur un fleuve de savoir asséché

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

A 240 km de Bamako, Segou, petite ville malienne sur la route de Mopti.  Un avre de paix où la douceur de vivre glisse sur votre peau comme la perche du piroguier caresse l’eau. Mémé Coulibaly, 52 ans, directeur d’école nous ouvre les portes de son école primaire Brehima Oulé dans le quartier de Pelingana Sud.

(crédit Photo: Nadjib SELLALI)

Nadjib SELLALI : Combien d’élèves y a-t-il ici ?

Mémé Coulibaly : (Il esquisse un sourire) 551 élèves, il y a 247 filles pour 304 garçons, nous avons 6 classes de 70 à 100 élèves. Pour chaque classe de niveau nous avons deux maîtres en double vacation, c'est-à-dire que l’un assure les cours durant la matinée et l’autre l’après midi. Avec une équipe pédagogique qui a entre 28 et 58 ans.

 

N.S : D’où viennent les financements de votre école ?

On ne fiche pas les enfants !

Jeudi, 17 Décembre, 2009
Logo

Le fichier Base Elèves doit concerner tous les élèves des écoles maternelles et élémentaires, privées et publiques, ainsi que ceux recevant une instruction dispensée en dehors de l’école.

La première version, apparue en en catimini, à la fin de l’année 2004, collectait des données personnelles portant sur une soixantaine de champs (données familiales, sociales, scolaires, etc.) accessibles via Internet au niveau de l’Inspection départementale et académique, et en partie partagées avec une autre administration, les mairies.

RASED supprimés = Non-assistance à enfance en danger ?

Jeudi, 17 Décembre, 2009
Logo

Signez le texte de soutien aux enseignants du primaire en résistance et faites signer autour de vous sur : http://www.resistancepedagogique.org

J'exerce dans un RASED (Réseau d'Aides Spécialisées aux Elèves en difficulté). Un RASED est un dispositif de l'Education Nationale créé en 1990 qui a deux missions pour lutter contre l'échec scolaire : la prévention et la remédiation des difficultés scolaires à l'école primaire. Les RASED ont remplacé les GAPP (Groupes d'Aides Psycho Pédagogiques) qui existaient depuis 1970 mais seulement sur quelques écoles "difficiles" urbaines. En 90, on a donc décidé d'implanter des RASED sur tout le territoire français pour que toutes les écoles puissent faire appel à eux.