guerre »

guerre

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

"Refus d'obéissance"

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Cette chanson a été écrite en hommage à Alban Liechti par son fils Vincent. Alban Liechti avait été condamné à deux ans de prison pour avoir refusé de faire la guerre en Algérie.

 

Monsieur le Président

Je vous fais une lettre

Qui vous fera peut-être

Un peu grincer des dents

Je viens de recevoir

Un chargeur à balles réelles

Pour nettoyer les douars

Pour débusquer les fells

Monsieur le Président

Je vous rends mon fusil

Et mon chargeur aussi

Avec les balles dedans

On veut qu'j'aille pacifier

Mais on m'donne une pétoire

J'trouve ça contradictoire

Et j'préfère pas m'y fier

Monsieur le Président

J'suis pas un déserteur

S'il faut verser mon sang

Bollardière, le général qui s’est rebellé contre la torture

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Le Général Jacques Pâris Bollardière est le premier officier français à avoir ouvertement condamné la torture qui sévissait durant la guerre d’Algérie. Il a exigé en 1957 d’être relevé de ses fonctions, refusant d’appliquer des méthodes qu’il estimait contraire aux valeurs de la France.

Un rebelle. Il l’a été toute sa vie pour défendre la dignité humaine. Désobéir aux ordres qu’il ne cautionnait pas était une habitude chez le général Jacques Pâris Bollardière.

 

Pour le journalisme fraternel : Le Prix Robert Barrat

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Le Prix Robert Barrat, s’il existait, devrait récompenser les journalistes soucieux d’universalisme et de courage, comme l’a pu l’être l’auteur des Maquis de la Liberté pendant la Guerre d’Algérie.

Le Prix Albert-Londres récompense depuis 1933 le meilleur Grand Reporter de la presse écrite. C’est en dormant sur cette information et près du recueil d’articles Les Maquis de la Liberté que je me suis réveillé, étonné : le Prix Robert Barrat n’existe pas. Pourtant l’auteur de ce recueil d’articles sur la guerre d’indépendance algérienne mériterait qu’on l’érige en modèle. Mais quelle serait la condition principale pour obtenir cette récompense unique ?

 

Massacre de Sétif, l’amnésie française

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Une boucherie. Un massacre. Une barbarie. Aucun mot ne peut qualifier l’enfer qu’ont vécu les Algériens suite à la révolte de Sétif. Le 8 mai 1945, alors que la France célèbre la libération, de l’autre côté de la mer, règnent les ténèbres.

« Libérez Messali », « Nous voulons être vos égaux », « Vive l’Algérie indépendante », « À bas le colonialisme », scandent les 10 000 manifestants, répondant à l’appel du Parti du peuple algérien (PPA), dont le chef Messali Hadj a été arrêté en 1939. Mais la contestation dérape lorsqu’un qu’un jeune homme de 26 ans, Bouzid Saâl, arbore le drapeau algérien. Il est abattu par un policier. C’est le premier martyr de Sétif. Des heurts éclatent entre Européens et manifestants, faisant 28 morts. Des membres du PPA sont interpellés.

Germaine Tillion, l’avocate des peuples d’Algérie

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Durant la guerre d’Algérie, l’ethnologue française Germaine Tillion a sauvé au moins 250 prisonniers algériens de la peine de mort, dénonçant sans relâche la torture et la violence. Considérant l’Algérie comme sa propre patrie, elle a utilisé ses connaissances pour aider les plus démunis.

Germaine Tillion ressentait les souffrances du peuple algérien au plus profond d’elle-même et n’était pas indifférente au sort des détenus victimes d’injustice. Elle a ainsi sauvé 250 prisonniers de la peine de mort, évitant la torture à ceux qui en étaient menacés. « …Je n’ai pas choisi les gens à sauver : j’ai sauvé délibérément tous ceux que j’ai pu, Algériens et Français de toutes opinions. »

 

Dénoncer la torture

 

Guerre d'Algérie : les Justes contre la honte

Samedi, 13 Octobre, 2012
Logo

Il y a 50 ans, le peuple algérien obtenait son indépendance. Au-delà des mobilisations militaires de l'armée de libération nationale, c'est grâce à des mobilisations citoyennes que ce combat pour l'émancipation du peuple algérien a pu être victorieux.

En France, ce sont des trotskystes, des anciens résistants, des militants antiracistes, des socialistes dissidents, des chrégtiens de la mission de France, des communistes qui ont soutenu les partisans de Messali Hadj et Ferhat Abbas (les premiers artisans de l'émancipation du peuple algérien) puis les militant du Front de Libération Nationale. C'est au nom du combat contre le racisme et les discriminations qui étaient au coeur du système colonial, au nom de la défencse des droits de l'homme que ces Français ont soutenu les Algériens en lutt pour leur indépendance.

Des deux côtés des rives

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

Ce texte de Mohammed Benchaabane est extrait d'un recueil de poésies et récits intitulé "Ma femme est le père de mes enfants". Cet ouvrage veut célébrer la mémoire des chibanis (cheveux blancs en arabe dialectal). Immigrés algériens, ils ont construit la France. Aujourd'hui retraités, ils sont restés ici où ils souffrent d'un manque de reconnaissance et de l'indifférence des pouvoirs publics.


La vieillesse les a rendus visibles, venus après guerre

A la demande du patronat et du gouvernement,

Immigration organisée pour reconstruire la France.

Dans les mines, dans le bâtiment, déroulant les routes de goudron

Le corps secoué jusqu’aux entrailles

Par le marteau piqueur,

Et quand venait la nuit dans le bidonville, et plus tard

Dans les chambres du foyer qu’ils ont construit,

Certains continuent à entendre ce corps usé qui réclame qu’on s’en occupe.

Toutes ces années

Abd Al Malik: La Guerre des banlieues n'aura pas lieu

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

Né à Paris en 1975, Abd Al Malik  a reçu pour son album « Gibraltar » les Victoires de la Musique en 2007. Il vient de publier aux éditions « Le cherche Midi » un roman intitulé «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu ».
Rencontre avec un artiste à multiples facettes…

 

Loubna Méliane : Pourquoi choisir un titre aussi positif «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu » ?

Abd Al Malik : Être positif ça ne veut pas dire faire fi des réalités, c’est avoir envie de changer les choses. Je crois beaucoup. Il faut croire en ses rêves, ses utopies au risque de se faire  taxer de naïf : rêver à plusieurs c’est le début de la réalité.

Vous parlez de la cité en ces mots : « c’est une bombe atomique en devenir qu’on laisse abandonnée ».  Est-on au bord de l’explosion ?

Interview Tiken Jah Fakoly

Vendredi, 23 Avril, 2010
Logo

Dire que la France a donné l’indépendance aux pays africains est une insulte faite à nos parents qui se sont battus, au péril de leur vie, pour conquérir leur liberté...

 Nous, qui connaissons un peu ces pages d’histoire, nous pouvons dire que l’indépendance a été arrachée à l’occident et Sékou Touré en est un exemple. Lorsque ce leader politique a réclamé l’indépendance de la Guinée, il s’agissait bien d’une indépendance politique et économique et ça, la France ne l’a pas digérée.

La Rafle : un film pour la mémoire

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

Enfin de la bobine sur la rafle du Vel' d'Hiv'.

 Un film sur la rafle du Vel' d'Hiv', dont furent victimes plus de 13 000 juifs français les 16 et 17 juillet 1942, parmi lesquels de nombreux enfants, et qui rend compte de la brutalité avec laquelle l’affreux couperet s’est abattu sur la population juive. L’histoire est centrée sur le personnage de Joseph Weismann (et inspiré de ces mémoires), un jeune juif, interprété par Hugo Leverdez. Avec également Gad Elmaleh, Mélanie Laurent, Sylvie Testud,…

A voir absolument…

C.R