Marseille »

Marseille

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Culture Marseille

Mercredi, 27 Mars, 2013
Logo

En phase de transition, la Maison des Potes à Marseille continue de militer pour la participation des habitants des quartiers à la vie citoyenne. A la rencontre des élus et des associatifs, les marcheurs n’ont pas ménagé leurs efforts ni boudé leur plaisir.


 

 

Marseille ou les jeunes affamés

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Ahmed Madi Moussa a été éducateur dans le quartier de la Savine à Marseille. Il évoque les dégâts causés par la crise parmi les jeunes les plus démunis, et dénonce des politiques irresponsables qui attisent la violence.


 

L'palais De Justice

Mardi, 23 Octobre, 2012
Logo

Nos yeux pas bleus, brillent dans le noir seulement
Brisés moralement, oralement, on brise nos châtiments
Loin de la misère cachée sous son manteau

Tu vois Marseille c'est beau, sur les cartes postales, vu de haut
Là en-bas, la justice un flop, pour nous pas de pot
Faut que les cops se calment, dans les quartiers c'qu'on voit c'est des flammes
Si tu voyais la face cachée dans les foyers dans les cités
Ce qui se passe en vrai, t'irais même pas, va te planquer
Derrière un bureau, dicter des lois sans les subir
Ce qu'on subit c'est pas un délire, pour s'en sortir faut
S'instruire ou peser lourd
Les politiciens sourds, véreux, faux-culs,

Force Sud

Lundi, 28 Novembre, 2011
Logo

Pote à Pote n°24, Juillet 1997

Dans le Sud de la France, associations, création artistique et initiatives sociales se lient dans un mouvement commun. Ba- lade entre Marseille et Toulouse au pays de B.Vice’, IAM, Zebda et bien d’autres... Sous le soleil forcément.


Marseille : Chourmo chez le père Pagnol

« Qu’on y soit né ou qu’on y débarque un jour, dans cette ville, on a vite aux pieds des semelles de plomb. Les voyages, on les préfère dans le regard de l’autre. De celui qui revient après avoir affronté « le pire ». Le drame, aujourd’hui, c’est que Marseille ne regardait même plus l’Orient, mais le reflet de ce qu’elle devenait. »

Planète Marseille

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Quand centre de quartier et cultures urbaines riment avec affirmation de soi. 


Le centre social de La Savine, qui a accueilli le deuxième Tour de France de l’’égalité en mars dernier, ne serait rien sans les acteurs de l’’association Sound Musical School B.Vice. Loin du rêve d’’un Fame à la française, cette école de danse et de musique a été fondée en 1991 par le groupe de rap B.Vice dans le but de promouvoir la culture hip-hop. Interlocuteurs majeurs dans le quartier de La Savine et même au-delà, les membres de B.Vice, fondateur de l’’association, ont peu à peu fait passer leur carrière artistique au second plan pour se consacrer à cette jeunesse en demande.

Comment exister si personne ne nous regarde ?

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Ahmed Madi est éducateur à Marseille et artiste Hip-hop connu sous le nom de Djamajal. A l'affût de l'émergence de la scène culturelle des banlieues, il pointe un manque de visibilité des jeunes des quartiers et dénonce un manque d'intérêt des médias.


J'ai grandi dans les quartiers Nord de Marseille et j'y suis éducateur depuis vingt ans. Je suis également impliqué dans le réseau associatif autour notamment de la musique et de la danse. Pour m'être occupé du groupe de rap Psy4 de la Rime avant qu'il explose sur la scène médiatique, je sais que ce genre de réussite est trop rare dans les quartiers. Cela suscite la motivation de ceux qui poussent derrière, ce qui est une bonne chose, mais aussi de la frustration.