Dossier » Archives de Pote à Pote »

Archives de Pote à Pote

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

La loi debré, c’est plus de police et moins de justice

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Supplément 1997

Sous la pression de l'extrême droite, l'idée selon laquelle il y aurait un lien entre chômage et l'immigration s'est répandue à tel point qu'elle a fini par faire oublier les réalités économiques et à justifier toutes les régressions. Liêm Hong-Ngoc, économiste, signataire de la pétition "sans papiers : régularisez !", et de "l'appel des économistes pour sortir de la pensée unique", y répond sur le fond. 


Peut-on-dire – et laisser dire – que les immigrés sont responsables du chômage ?

Femme en cavale

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°28, Décembre 1997

« Je passais mes journées à regarder les tours de la cité par la fenêtre et je n’avais plus assez de larmes pour pleurer. Quand il rentrait le soir, il était souvent violent parce que je n’étais pas reconnaissante de ce qu’il avait fait pour moi. »

Raja, 28 ans, Aubervilliers : « On parle beaucoup de la condition des femmes dans les pays arabes et plus généralement en Afrique, c’est bien, il faut en parler mais, moi, je voudrais témoigner de ma vie, des violences faite à une femme arabe, sauf que mon mari, ou du moins celui qui avait promis de m’épouser, lui, est bien français. Je l’ai rencontré au Maroc, il y a quatre ans. Lorsque nous étions là-bas, tout était très bien, ça ressemblait à une his-toire d’amour.

Quand l’état s’en mêle ...

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°62, Juin 2001

Suite à la publication du rapport du GELD, Marie-Noëlle Lienemann, secrétaire d'Etat au logement, a demandé aux offices HLM "la suppression immédiate des mentions illégales contenues dans leurs fichiers". Une fois encore. Et puis après ? Sanctions, laisser faire ? Interview.


Pote à Pote : Est-il normal qu’il n’y ait pas de sanctions judiciaires contre ceux qui pratiquent la discrimination au logement ?

La Rochelle : Discrimination avérée, justice pas pressée

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°62, Juin 2001

La SA HLM Foyer de la Charente Maritime gère quatre mille sept cents logements, c'est-à-dire environ quinze mille personnes, principalement à la Rochelle. Cet organisme implanté dans la ville des radicaux de gauche était géré jusqu'en 1998 par Delacoste-Lareymondie, père puis fils. Le père était ancien chef de cabinet du général Salan à Alger et président de l'association des intégristes catholiques proche de Monseigneur Lefêvre. Le fils, successeur, a depuis son licenciement pris la direction de l'office HLM de la mairie FN de Toulon. 


Le 11 avril 1998, le scandale de la discrimination et du fichage illégal des personnes à risques par cet organisme était rendu public dans le journal Sud Ouest. Une note interne confidentielle, signée par le chargé de clientèle Jean-Paul Charbonneau et adressée au directeur, Delacoste-Lareymondie, est publiée. Datée du 7 février 1997, elle met en place le scoring, questionnaire à points.

 

Rapport sur les discriminations au logement : Explication de texte

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°62, Juin 2001

Le rapport du GELP, après investigation et analyse, en arrive à des conclusions qui permettent de qualifier plus précisément les logiques d'évolution du peuplement du parc HLM. L'analyse fine jeu complexe entre décideurs des attributions des logements sociaux (Etat, collectivités locales et propriétaires bailleurs), met à jour une résultante largement répandue sur le territoire français : l'accès au logement social pour les populations d'origines étrangères ne s'effectue pas dans des conditions d'égalité avec le reste des ménages.


La mixité sociale, paravent pour discriminer


La banlieue, ce n'est pas la Palestine !

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°36, Novembre 1998

Idsa l'Intègre est fondateur de violence verbale, un nouveau journal "strictly hip hop" créé à sens. Inventif, visuel...réussi !

Que penses-tu de traitement de la banlieue dans les médias ?

IDSA L’INTEGRE : Au niveau des grands médias, ils ne font pas de recherches ap- profondies du milieu qu’ils doivent étudier. Ils n’ont pas vécu la même chose, ce qu’ils voient c’est erroné. Pour etre un bon media de la banlieue,il faut etre de la banlieue Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

Enfants damnés de la TV

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°36, Novembre 1998

Foued travaille dans une association de Mantes-la-Jolie .Il en a marre de la vision que les journalistes donnent de la cité du Val Fourré.

« Maintenant, il y a une véritable appréhension par rapport aux journalistes : quand ils viennent on les regarde de bas en haut .On a déjà subi. En 1997, Canal+ est venu : tout le monde a refusé de parler, sauf quelques grands- frères avertis .le problème c’est avec les plus jeunes. Tu peux leur faire dire n’importe quoi ,c’est un jeu pour eux. »

 

La Presse en marche vers les banlieues

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°36, Novembre 1998

De la marche des Beurs 1983 aux émeutes de Vaulx-en-Velin en 1990, beaucoup d’encre a coulé sous les ponts.

La marche des jeunes issus de l’immigration est née au mois de juin 1983 sur un lit d’hôpital.

Un vaste sentiment d'injustice

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°99, Avril 2005

Pendant deux mois, les lycéens ont manifesté contre la réforme Fillon. A la tête du mouvement, une jeune fille de 18 ans élève en terminale au lycée Jules Ferry de Conflans-Sainte-Honorine (78). Souriante, sérieuse et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Avec elle, nous sommes revenus sur le "malaise lycéen".


Pote a pote : Les lycéens n’étaient pas descendus dans la rue depuis 1998. Qu’est-ce qui a motivé leur récent mouvement ?

Coralie Caron : Tout a commencé avec la suppression de classes de STT au lycée Michelet de Vanves. Puis c’est le lycée Michelet de Vanves. Puis c’est le lycée Dorian de Paris qui s’est mis en grève. Au début, tout se passe sur des questions de conditions d’études. Là-dessus, il y a la réforme Fillon. C’est ce qui a mis le feu aux poudres


L'Ecole sous tension

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Pote à Pote n°83, Septembre 2003

Nous ne cessons dans ces colonnes de dénoncer les ravages du ghetto. Parmi les instruments dont la République dispose pour gommer les inégalités, à défaut de les faire disparaître, l’École est sans conteste le levier le plus efficace.


Harmoniser les relations entre tous, émanciper les individus de leur milieu d’origine, créer du lien social, faire voler en éclats les préjugés, telles sont, ou devraient être, ses missions. Et bien sûr, préparer les nouvelles générations aux défis de notre temps : acquérir les fondamentaux (lire, écrire, compter) mais aussi décrypter le monde dans lequel nous vivons, maîtriser les outils de communication, savoir se repérer dans l’imbroglio complexe qu’est devenu le monde en 2003. De cela, chacun semble convaincu.