Saint-Denis pour l'Égalité le 23 juin 2021

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Mercredi, 23 Juin, 2021
Logo

(De haut en bas) :

Daniel Dalin, maire-adjoint à Saint-Denis chargé de la lutte contre les discriminations

Sonia Rahbi, maire-adjointe à Saint-Denis chargée de la vie associative et de la politique de la ville 

Blaise Ndjinkeu, conseiller municipal à Saint-Denis chargé des projets humanitaires et citoyens 

 

Les marcheurs de l’égalité sont venus à la rencontre de la ville de Saint-Denis en visioconférence le 23 juin 2021 dans le cadre du Grand Paris de l'Égalité annuel. 

Étaient présents à cette rencontre Daniel Dalin, maire-adjoint chargé de la lutte contre les discriminations, Blaise Ndjinkeu, conseiller municipal chargé des projets humanitaires et citoyens et Sonia Rabhi, maire-adjointe chargée de la vie associative et de la politique de la ville.

Sur la première proposition « Je m'engage à organiser la célébration du 21 mars, journée internationale de lutte contre le racisme, comme est célébrée le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes. » Daniel Dalin explique que cette année, à Saint-Denis, le 21 mars a été très peu évoqué en raison de contraintes évidentes liées à la pandémie du covid mais il assure que le 21 mars 2022 sera l’occasion de construire quelque chose autour de la thématique de la lutte contre le racisme et qu’avec lui la Maison des Potes peut travailler conjointement pour mettre en place un projet à soumettre à la ville de Saint-Denis.

Sur la 2e proposition « Je m'engage à développer dans les centres de loisirs et les structures de jeunesse un programme pédagogique d'enseignement de la laïcité et de lutte contre le racisme. » cela est plutôt du ressort des élues Leyla Temel, maire-adjointe chargée de l’éducation, de la restauration, de la vie scolaire, de l’enfance, des parcours artistiques, culturels et sportifs et Gwenaëlle Badufle-Douchez, maire-adjointe chargée de la jeunesse, de l’enseignement secondaire, des universités et de la vie étudiante. Cela dit, Daniel Dalin explique que, dans les MJC et, de manière générale, dans les espaces avec des jeunes à Saint-Denis, il y a des activités sur le vivre ensemble tout au long de l’année. Daniel Dalin souhaite travailler avec les deux élues mentionnées précédemment et mettre en place un programme qu’il viendra soumettre à la Maison des Potes d’ici la fin de l’année 2021.

Concernant la proposition n°9 : « Je m'engage à mettre en place l'anonymisation des candidatures au logement social pour combattre les discriminations, les ségrégations territoriales et le clientélisme. » Sonia Rabhi et Daniel Dalin disent que cela fait bien partie de leurs objectifs et de leurs engagements. Daniel Dalin est intéressé pour mettre en place ces éléments sur la durée car pour le moment cela fait très peu de temps qu’il a été élu sur cette délégation.

La Maison des Potes rappelle qu’au moment où le maire actuel de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, était député de la 2e circonscription de la Seine-Saint-Denis de 2012 à 2017, il avait soutenu les propositions de la Maison des Potes qui étaient sous forme d’amendements.

Daniel Dalin propose de se charger de l’organisation de la journée du 21 mars, en soumettant l’idée de travailler notamment avec les maisons de jeunes, notamment. Sonia Rabhi ajoute qu’il serait intéressant aussi d’intégrer les associations dans la boucle de l’événement. L’idée d’un appel à projet que Samuel avait impulsé au début de la rencontre est validée. Sonia Rabhi trouve qu’il est très pertinent que des associations proposent des actions, mais elle juge que, compte-tenu de la date importante qu’est le 21 mars, ce serait bien qu’un événement soit mis en place à l’initiative de la municipalité en collaboration avec les associations.

Est ensuite étudiée la proposition n°6 « Je m’engage à mettre en place l’action SOS Stage (www.sos-stage.fr) pour permettre l’accès à des stages qualifiants sans discrimination aux lycéens en CAP et Bac Pro. » Le dispositif SOS Stage, pour l’instant implanté uniquement en Ile-de-France, concerne notamment des lycéens habitants de Saint-Denis et étudiant au lycée Denis-Papin de La Courneuve avec lequel la Maison des Potes travaille pour aider les jeunes à trouver des stages qualifiants sans discrimination. La Maison des Potes déplore le fait qu’il y a un taux de refus des entreprises pour prendre des lycéens en stage qui est très important : c’est en effet seulement environ 1 entreprise sur 3 ou 1 entreprise sur 4 seulement qui accepte de prendre des stagiaires. La Maison des Potes rappelle également que parmi les structures qu'elle contacte pour tenter de trouver un stage aux lycéens, il y a de tout : entreprises privées, collectivités locales, EPT, etc.

La Maison des Potes apporte l’idée à la mairie de Saint-Denis qu’elle valorise elle-même ses jeunes à travers une communication au sein de leur ville pour donner davantage envie aux entreprises de prendre des jeunes en stage. Daniel Dalin explique que ce travail de sensibilisation des entreprises pour l’emploi des jeunes a déjà commencé à être fait à Saint-Denis dans le cadre d’un recrutement massif lié aux Jeux Olympiques de 2024. Cela dit, il va se rapprocher du maire-adjoint chargé des sports, du développement économique, de l’emploi et de l’insertion, de l’événementiel et des Jeux Olympiques et Paralympiques, Shems El Khalfaoui pour le sensibiliser au dispositif SOS Stage.

Sonia Rabhi propose de faire une note d’information en bureau municipal qui récapitule tout ce qui s’est dit durant la visioconférence afin que tous leurs collègues élus puissent la consulter et leur faire des retours car les propositions de la Maison des Potes englobent plusieurs délégations à la mairie de Saint-Denis et qu’à eux trois ils ne peuvent pas répondre à tout ni prendre des engagements sur tout sans consultation des autres élus concernés.

La Maison des Potes termine en invitant les élus de Saint-Denis à participer aux Universités Européennes des Maisons des Potes fin octobre/début novembre 2021.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.