Nancy pour l'Égalité le 30 novembre 2021

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Mardi, 30 Novembre, 2021
Logo

Bora Yilmaz, maire-adjoint à Nancy chargé des services aux habitants et à la vie des quartiers

 

Les marcheurs de l'égalité étaient en visioconférence avec Nancy le 30 novembre 2021 dans le cadre de leur Tour de France de l'Égalité annuel.

La rencontre débat a eu lieu avec Bora Yilmaz, adjoint au maire de Nancy, en charge de la citoyenneté de la ville et des quartiers. Patricia Daguerre-Jacque, chargée de la lutte contre la discrimination n’a pas pu être présente à la rencontre. 

La rencontre démarre sur le sujet du 21 mars. Bora Yilmaz avait envisagé pour le 21 mars 2021 une 1ère initiative mais a minima car le moment de l’organisation se situait au moment des reprises des contraintes sanitaires.

 Pour 21 mars 2022, il y a une volonté de la mairie de Nancy préparer quelque chose de plus grand avec comme organismes la LICRA, SOS Méditerranée, la CIMADE, la LDH (Réseau sans frontière), la Maison des Potes de Lunéville, Amnesty International à Nancy, Le secours populaire, les Restos du cœur et les organisations syndicales (CGT, CFDT, FO).

Concernant le budget pour le 21 mars, il y a le budget pour les moyens techniques.

Au sujet des actions de la ville de Nancy, en juin 2021, ils ont organisé avec la citoyenneté active Lorraine, un colloque avec un public de travailleurs sociaux pour l’histoire de l’immigration en Lorraine.

Concernant le testing, cela n’a pas du tout été mis en place mais Bora Yilmaz va rappeler cet engagement mais la difficulté est de se déployer et d’impulser.

Au sujet du CV anonyme, il n'a pas été mis en place. Toutefois, cet été, un nouveau dispositif de tirage au sort sur les emplois saisonniers a été mis en place et a plutôt bien marché. Cela a permis de recruter des saisonniers dans tous les quartiers de la ville. 

A propos de la mise en place de centres pour les demandeurs d'asile, c'est le conseil départemental qui répond à ces questions-là avec l’association de réinsertion sociale. Il n’y a pas vraiment de problème de surpopulation des centres d’accueil. L'association “Un toit pour les migrants” loue des appartements pour les familles migrantes qui ont épuisé tous leurs recours. Cette association se finance en grande partie par des dons, souscriptions, spectacles et reçoit une aide du département.

Un projet “Village de l’insertion” a été impulsé pour janvier 2022, c’est un espace pour les personnes en situation de forte exclusion (migrants et SDF).

Patricia Daguerre-Jacque et Marysa Cara organisent un plan global de lutte contre les discriminations pour un ville inclusive (global = LGBTQ +, homme / femme, migrants, étrangers, etc) et l'élue va nous faire parvenir ce plan.

Le jeudi 2 décembre 2021, il y aura une niche parlementaire des députés communistes à l’Assemblée nationale dans le but de proposer une résolution de Daniel Roussel contre la banalisation des discours de haine dans le débat public pour rendre inéligible les auteurs d’incitation à la haine raciale.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.