Mantes-la-Jolie pour l'Égalité le 9 juin 2021

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Mercredi, 9 Juin, 2021
Logo

(De haut en bas) : 

Marc Jammet, conseiller municipal d'opposition à Mantes-la-Jolie

Bintah Sy, conseillère municipale d'opposition à Mantes-la-Jolie

 

Les marcheurs de l'égalité sont venus à la rencontre de Mantes-la-Jolie en visioconférence le 9 juin 2021 à l’occasion du Grand Paris de l’Egalité annuel. 

Ils ont rencontré Marc Jammet et Bintah Sy, conseillers municipaux d’opposition à Mantes-la-Jolie qui les avaient accueillis l'année précédente pour discuter et échanger sur les 17 propositions des Maisons des Potes. 

Samuel Thomas, délégué général de la Fédération, introduisit la rencontre débat par des appréciations au sujet de la première rencontre qui fut riche en échanges et en propositions.

D’entrée de jeu, Bintah Sy a tenu d’abord à planter le décor sur la situation politique de la ville de Mantes-la-Jolie qu’elle juge être très compliquée à travers des affaires de corruption. Une situation extrêmement difficile qui gangrène la vie politique dans la ville. Une sorte de chantage politique dans l’attribution des logements. 

Au sujet des propositions, la discussion tourne autour des activités associatives dans le cadre de la lutte contre les discriminations et le racisme pour aider à la mise en œuvre des propositions qui visent à faire de l'égalité une réalité. Par exemple, la mise en oeuvre d’opérations de testing pour détecter des entreprises faisant preuve de discrimination à l’embauche ou au logement, l’assistance et l’aide des femmes victimes de violence, l’aide aux sans-papiers et la régularisation des sans-papiers, etc. 

Par rapport à cette proposition, Marc Jammet évoque une situation difficile pour les associations, victimes de ce qu’il appelle “LE SYSTÈME BÉDIER" qui prend les associations en otage par une sorte de chantage et les aliène quelque part. Cependant, ils disent ne pas baisser les bras. “On agit auprès de la population pour les conscientiser et les sensibiliser sur la situation de la politique de la ville.” explique-t-il. 

Samuel Thomas fait la proposition à Marc Jammet et à Bintah Sy d’aller dans le sens de l’organisation du 21 mars en partant de leur succès dans le grand quartier du Val Fourré pour faire écho aux luttes anti-racistes, proposition qu'accueillent bien Marc Jammet et Binah Sy et qui, a leurs yeux, peut bien être tenue au sein du quartier du Val Fourré comme sorte de débat public notamment en travaillant avec l’association des femmes “Collectif des Femmes des Garennes” et éviter de politiser l'événement car l'équipe municipale peut bien manipuler les gens dans ce sens. 

En ce qui concerne la proposition d’accueil des migrants, il existe l’ASTI, Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés qui œuvre dans ce sens. 

Pour la mission SOS Stage dans les lycées professionnels, Bintah Sy et Marc Jammet agissent beaucoup dans ce sens, notamment Bintah Sy qui accompagne beaucoup de jeunes dans leurs recherches de stage dans les lycées comme le lycée des métiers Camille Claudel, le lycée Jean Rostrand, etc.

Pour l’action SOS Stage, Samuel Thomas propose l’aide par des postes d’adultes relais qu'offrent les préfectures et qui peuvent jouer ce rôle dans les lycées de Mantes-la-Jolie. 

Pour la proposition d’un centre d’accueil pour les femmes victimes de violence, les interlocuteurs affirment qu'il n'y en a pas à Mantes-la-Jolie et que cela pose énormément de problèmes dans la ville. 

La rencontre finit par de chaleureux remerciements et des propositions de Bintah Sy pour la création d’une Maison des Potes à Mantes-la-Jolie pour faire de l'égalité une réalité.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.