Corbeil-Essonnes pour l'Égalité le 11 mai 2021

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Mardi, 11 Mai, 2021
Logo

(De haut en bas) : 

Elsa Touré, maire-adjointe à Corbeil-Essonnes chargée de la jeunesse et de la lutte contre les discriminations

Monia Aissa, conseillère municipale à Corbeil-Essonnes chargée de l'égalité homme femme et contre les violences faites aux femmes

 

Les marcheurs de l'égalité ont rencontré les élues de Corbeil-Essonnes le 11 mai 2021 dans le cadre du Grand Paris de l'Égalité annuel.

Parmi les élus, il y avait Elsa Touré, maire-adjointe à la jeunesse et à la lutte contre toutes les discriminations et Monia Aissa, conseillère municipale déléguée à l’égalité homme-femme et contre les violences faites aux femmes pour revenir sur les engagements pris lors de la précédente rencontre. 

Dès l’entame de la discussion, l'équipe municipale, par la voix d’Elsa Touré, a tenu à rassurer sur le fait qu’ils ont bien avancé sur les 17 propositions des Maisons des Potes, en rapport aux engagements qu’ils avaient pris sur certaines propositions lors de la précédente rencontre. Cependant, ils ont manqué de temps en raison de la situation sanitaire. 

Au sujet des 17 propositions, sur la première proposition concernant la célébration du 21 mars, les élues de Corbeil-Essonnes affirment dès le début des échanges que les propositions sur le racisme, la célébration du 21 mars sont celles qui n’ont jusqu’ici pas pu être tenues en raison de la situation sanitaire. Néanmoins, certaines dates comme le 8 mars, la semaine du droit durant le mois de mars et également le 11 novembre pour la célébration de la commémoration de la mémoire de l’esclavage sont en vue de célébration avec toutes les associations militantes, les centres sociaux, MJC et centres de loisir. 

Pour ce qui est des testings, en collaboration avec la mission locale, ils œuvrent pour tester certaines entreprises et forment également des agents de la mission locale pour les testings et, dans ce cadre, la Maison des Potes se propose de former des agents de la mission locale à la méthode du testing. 

Au sujet des droits des femmes, Monia Aissa, nouvellement élue, souligne que rien n’a encore été fait en ce sens et que tout est à bâtir. Présentement, avec sa délégation et en soutien avec des structures engagées, ils œuvrent pour le bon fonctionnement de cette délégation afin de suivre et d’accompagner les femmes victimes de violence. Dans ce cadre, Abdoulaye Dia propose la création d’une antenne locale de la Maison des Potes afin de travailler de manière plus concrète et pragmatique avec la municipalité de Corbeil-Essonnes pour la mise en œuvre de certaines propositions, ce qui est bien vu par les interlocuteurs élus présents. 

Les deux élues affirment avoir avancé sur l’inclusion des enfants en situation de handicap en collaboration avec l’Éducation nationale. C’est une unité inédite et la mairie est très satisfaite d’elle. 

En ce qui concerne le 21 mars plus précisément, les marcheurs rappellent le bon réseau de personnalités telles que Kerry James qui avait retenu l’attention des marcheurs lors de la précédente rencontre où l'élue Elsa Touré avait émis l'idée d’une possibilité de collaboration avec ces artistes de renom.

Très en phase avec les questions de la jeunesse, Elsa Touré affirme être très motivée sur cette question, cependant elle n’a pas encore établi une feuille de route pour la mise en œuvre de cette proposition. Elle envisage de s’y atteler dès à présent pour sa mise en œuvre avant l'été. L'idée serait d’organiser une semaine entière sur cette proposition qui regroupe à la fois la mémoire des luttes contre le racisme et de la commémoration de la mémoire de l’esclavage. 

La réunion finit sur l'idée de redorer le blason des luttes anti-racistes en mobilisant des artistes célèbres qui sont sensibles aux causes anti-racistes. 

Rien de définitif n'a été arrêté, cependant les élus vont essayer d'œuvrer avec la Maison des Potes pour faire des choses ensemble allant dans ce sens. Les élus invitent les marcheurs à une belle rencontre pour la prochaine édition du Grand Paris de l'Egalité en présence du maire lors de l'étape de Corbeil-Essonnes pour la concrétisation des projets et propositions. 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.