Bagneux pour l'Égalité le 11 mai 2021

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Mardi, 11 Mai, 2021
Logo

Léa Bizeray, conseillère municipale à Bagneux chargée de la lutte contre les discriminations et de l'égalité femme-homme

Les marcheurs de l’égalité sont venus à la rencontre de la ville de Bagneux dans le cadre du Grand Paris de l’Egalité annuel le 11 mai 2021 en visioconférence. 

Durant cette rencontre, étaient présents Cyprien Astier, collaborateur au cabinet de la mairie de Bagneux et délégué aux questions de la lutte contre les discriminations et de l’égalité femme-homme, Léa Bizeray nouvellement élue à Bagneux, conseillère municipale en charge de la lutte contre le racisme et les discrimination, Nicolas Villepoux directeur des politiques de la jeunesse à la mairie de Bagneux et Aicha Moutaoukil, adjointe à la jeunesse à la mairie de Bagneux.  

 Samuel Thomas ouvre les échanges avec les propositions des Maisons des Potes, notamment sur la question de la lutte contre les discriminations.

 Sur cette question, Léa Bizeray évoque le sujet en ces termes : « Sur la ville, une des premières actions réalisées dans le cadre de la lutte contre les discriminations, c’est une action qui concerne les stages. Il y a eu en 2018 un diagnostic de discriminations mis en place sur la ville de Bagneux par un agent qui s’appelle Monsieur Noirie et qui qui travaille à la citoyenneté. Après discussion avec plusieurs acteurs et notamment des jeunes de la ville, il a été repéré que c'était l’orientation et l'entrée dans le monde du travail qui avait été le point ressenti comme une grosse discrimination sur la ville. Il y a un emploi qui a été créé notamment autour du lancement du dispositif de la bourse aux stages à la section jeunesse sous la direction de Nicolas Villepoux, qui est déjà un projet qui est mis en place.

 Il y a 300 dossiers de demandes d’aides de jeunes qui ont été pris en charge par la mairie. L'idée, c’est de pouvoir continuer à travailler avec les partenaires qui ont été rencontrés en ce moment, notamment les chefs d'établissement mais aussi les dispositifs d’aide à l'insertion ou d’aide à l'entrée dans l’emploi du bassin de Paris. L'objectif est donc de continuer le travail avec les partenaires pour pouvoir approfondir le dispositif puis essayer véritablement des réseaux d’interconnaissances pour favoriser et augmenter ce dispositif. »

 En lien avec ces propos introductifs sur la lutte contre les discriminations de Léa Bizeray, Samuel Thomas introduit la proposition sur le dispositif SOS Stage qui permet d’accompagner les élèves de 3ème et les lycéens pour leurs recherches de stage. La réponse des membres de la mairie en présence est que c’est un sujet qui a déjà évoqué, que c’est une idée que la mairie souhaite approfondir, tout en signalant que le dispositif SOS Stage était jusqu’alors inconnu de la mairie de Bagneux.

 Sur la question de l’accompagnement des demandeurs d’asile, l’accueil des migrants et la régularisation des sans-papiers, Léa Bizeray explique qu'au niveau de la ville de Bagneux, il existe un collectif d’aide aux sans-papiers, il y a une mise à disposition d’une salle municipale avec une permanence régulière qui permet à l’association qui s’en charge de recevoir des personnes en demande. L’association rencontre les demandeurs pour essayer de travailler avec eux à l’amélioration de l’aide de la municipalité. L’association avait notamment demandé à la mairie de pouvoir avoir une meilleure vision d’ensemble sur les sujets du logement, de la santé, de l'insertion, pour pouvoir de leur côté mieux aiguiller les personnes. 

 La réunion finit sur la première proposition pour l’organisation du 21 mars en concert avec les associations militantes sur place. 

 Pour cette proposition, les élus répondent que c’est un élément qui figure sur leur feuille de route, et que cette journée n’était pas célébrée par la municipalité précédente. Pour cette année et l'année prochaine, ils sont gênés par le calendrier électoral pour pouvoir mettre en place un nouvel événement sur cette date qu'est le 21 mars, c’est ce qui fait qu'ils n’ont pas pu l’investir dès cette année et ils pensent qu’avec les élections présidentielles à venir, la question va de nouveau se poser. Ils ont l’objectif en tête, cependant pour l’instant, pour l'année prochaine dans le cadre de leurs réflexions, ils vont essayer d'établir des dates en dehors du calendrier électoral et qui puissent être intéressantes, sans pouvoir investir la journée même du 21 mars. 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.