Pour un droit au travail opposable

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Mercredi, 1 Août, 2012
Logo

Suite au récent succès des Enfants de Don Quichotte qui par leur mobilisation ont réussi à faire passer une loi pour le droit au logement opposable, en 2007, Pote à Pote militait pour un droit au travail pour tous.

Discriminations à l’embauche, chômage de masse chez les seniors comme chez les jeunes dans les quartiers populaires, nombreux sont ceux qui n’ont pas accès à l’emploi. Et pourtant le droit au travail est un droit fondamental.

Nous, citoyens et citoyennes, refusons la situation scandaleuse que vivent certains et certaines d’entre nous, sans emploi. Nous voulons que soit mis fin à cette honte que cela représente pour un pays comme le nôtre. La constitution garantit le droit au travail. Elle stipule que « chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi ». Et pourtant ce droit n’est pas appliqué. Qu’est-ce qu’une République qui proclame des droits qu’elle ne respecte pas ? A quoi servent des droits qui ne sont jamais appliqués. Quand ils le sont, c’est toujours pour les mêmes personnes. Dans les quartiers populaires, le chômage de masse fait des ravages, chez les parents comme chez les enfants. Les discriminations à l’embauche n’en finissent pas, les portes se ferment dans les entreprises en fonction de votre lieu d’habitation, de votre origine, de votre sexe, de votre âge ou de votre couleur de peau.

Nous ne pouvons plus accepter cette situation. Nous ne pouvons plus accepter qu’on culpabilise ceux qui n‘ont pas de travail et qu’on glorifie le mérite de ceux qui en ont un. Cette hypocrisie doit cesser. Les sans-emplois n’ont pas choisi de l’être, les habitants des cités n’ont pas choisi de se tenir à l’écart de la société du travail. Nous nous reconnaissons dans la révolte des enfants de Don Quichotte qui réclament l’accès de tous à un logement. Nous voulons l’élargir au domaine du travail. Nous demandons de rendre le droit au travail opposable sur tout le territoire, condition pour que s’exerce réellement ce droit fondamental qu’est le droit au travail. Et qu’on ne nous réponde plus qu’en l’absence du plein emploi, le droit au travail se traduit par un droit à des allocations chômage. Que faire alors de tous ceux qui n’ont pas d’emploi et pas d’indemnités ? Que dire à tous ceux qui ont des diplômes et de l’ambition mais qui n’ont jamais eu le droit de commencer à travailler ? Tout citoyen ne pouvant pas obtenir un travail décent par ses propres moyens doit pouvoir obtenir une proposition d’emploi, et à défaut saisir le juge. C’est ça le droit au travail opposable.

 

La rédaction

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.